Ze Cahier de Chants

 notes-de-musique-sur-partition2

  • Ah, la salope 

C’était une fillette, qui s’appelait Suzon (bis) Et elle aimait à rire, avec tous les garçons !

Ah ! La salope, va laver ton cul, malpropre ! Car il n’est pas propre, tire-lire Car il n’est pas propre, tire-là ! (bis)

Et elle aimait à rire, avec tous les garçons (bis) Mais à force de rire, son ventre devint rond !

Mais à force de rire, son ventre devint rond. Sa mère lui demande : « Qui t’a fait ,ca Suzon ? »

Sa mère lui demande : « Qui t’a fait ça Suzon ? » – C’est le garde – barrière, par-derrière la maison !

C’est le garde-barrière, par-derrière la maison. Il m’a mis dans le cul, un gros bâton tout rond !

Il m’a mis dans le cul un gros bâton tout rond. Au bout y avait d’ la crème ah ! Mon Dieu qu’ c’était bon ! »

Au bout y avait d’ la crème, ah! Mon Dieu qu’ c’était bon. Mais au bout de neuf mois, il vint un gros garçon !

Mais au bout de neuf mois, il vint un gros garçon. Et il avait la tête, comme un petit oignon !

Et il avait la tête, comme un petit oignon. La seule différence, c’est qu’il était moins con !

————————————————

  • LE MORPION ANGLAIS

Sur les bords de la Tamise Y ’avait 1 anglais

Il était en bras d ’chemise Et sans cesse il répétait…ah ah

REFRAIN J ’ai un morpion Qui me gratte les couilles

J ’ai un morpion Je ne peux l ’attraper                (bis)

Sur les bords de la Tamise Y ’avait 2 anglais…..

—————————————————

  • La  boite à caca

Départ 1: Je plongerai tout nu dans l ’océan Pour te ramener des poissons d ’argent

De jolis coquillages merveilleux Mais moi en échange tu sais ce que je veux

Lèche moi , lèche moi la boite à caca, la boite à caca    (bis)

C ’était une belle salope Qui avait le cul malpropre

Quand je la sodomisais Elle criait « Allez , allez »

Lèche moi , lèche moi la boite à caca , la boite à caca Suce moi , suce moi la fente à pipi, la fente à pipi

Départ 2 : J ’avais dessiné sur le sable son doux visage Qui me souriait…..

Mais il a plu sur cette plage et dans cet orage Elle a disparu….

Et j ’ai crié , crié  :… Lèche moi ,lèche moi……………

Départ 3: Je m baladais sur l ’avenue Le cœur ouvert à l ’inconnu

J ’avais envie de dire bonjour à n ’importe qui N ’importe qui et ce fut toi et je t ’ai dit…….

. Lèche moi……….

Départ 4: Une souris verte qui courait dans l ’herbe

Je l ’attrape par la queue je la montre à ces messieurs

Ces messieurs me disent: Lèche moi, lèche moi………..

 

——————————————————-

  • Incendie à Rio  (version hot)

Pendant c ’temps là, la Bernadette Tout doucement m ’fait un pompier

Je lui éjacule dans la tète Elle a les dents toutes collées (ohé,ohé)

Comme il m ’en reste dans les roupettes Je lui dis de recommencer

Oui mais voilà la Bernadette c ’est pas tout ça Il va falloir en jouer (ohé ohé ohé)

Elle m ’a pompé le tuyau,le tuyau,le tuyau Elle m ’a vidé les roupettes

Elle m ’a pompé le tuyau ,le tuyau, le tuyau Je bandais comme un taureau ohé ohé ohé…….

——————————————————-

  • QUATRE JOUISSANCES

La femme qui pète au lit (prout,prout)

Eprouve quatre jouissances Elle bassine son lit (prout,prout)

Elle soulage son ventre Et on entend son cul qui chante

Dans le silence de la nuit Et on entend son cul qui chante

Et elle empeste son mari…..

 

La femme qui suce au lit(slurp,slurp

Eprouve quatre jouissances Elle lèche un gros vit(slurp,slurp)

Elle le sent se tendre Et on entend sa bouche qui chante

Dans le silence de la nuit Et on entend sa bouche qui chante

Elle réveille son mari….

 

La femme qui jouit au lit(oui,oui) Eprouve quatre jouissances

Elle jouit dans son lit (oui,oui) Elle régale son ventre

Et on entend son con qui chante Dans le silence de la nuit

Et on entend son con qui chante

Elle soulage son mari……

—————————————————————-

  • LES ODEURS

J ’suis pas contre les odeurs

Mais je prétends qu’une odeur pure Est préférable à toute odeur }  Sans rapport avec la nature}

…..bis Aussi suis -je bien convaincu Comme la plus simple des choses Qu ’un cul ça doit sentir le cul }

Et pas sentir l ’essence de rose }

…bis A ma femme je dis l ’autre matin Quand auras tu fini vieille bête De te parfumer au lubin}

De t ’tremper l ’cul dans la cuvette }…bis

——————————————————————————————–

  • LES  FETES  DE  MAULEON

Du plus petit coin de Navarre

De la soule et même du Labour

On parle de Mauléon-Licharre

Avec entrain et beaucoup d ’amour De Mauléon

, ses superbes fêtes Si vivantes et si pleines d entrain

Ses allées de soules coquettes

, Et son folklore Souletin.

Farandoles qui s ’envolent Fandango, feux de la St-Jean

Jolies filles qui pétillent Dans les bras de leurs  chers  galants

Cavalcades, sérénades Irensina cette chanson

Nuits d ’ivresse , d ’allégresse} Tout ça c ’est les fêtes de Mauléon}  bis « Licharre »

Approchez , venez voir le programme Vous me direz s ’il est vraiment beau

Vous y verrez messieurs et mesdames L ’éternelle course de chevaux

De splendides parties de pelote Et un choix de danseurs souletins

Fandango sur un air de gavotte Tout ça dans l ’ambiance des bons copains

…. Refrain Le soir c ’est la cohue générale

Du vieux port au fin fond du planchot

Il faut voir comme on se trimballe

Nos Maritchou et nos Ramontcho

Les fougueux bergers de la montagne

Et la jeunesse des environs

Ont ce soir déserté la campagne

Pour venir au fêtes de Mauléon…

notes-de-musique-sur-partition

————————————————————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *